Violaine.JPG

Vio'Vadrouille ou Violaine pour les intimes

Si je vous dis Guinness, trèfle, Saint-Patrick, football gaélique, Games Of Thrones, vous pensez à… l’Irlande ! 
Mais attention, l’Irlande du Nord plus précisément ! 

Eh oui, aujourd’hui direction le Royaume-Uni pour rencontrer la jolie Violaine. Après avoir voyagé dans de nombreux endroits tels que l’Estonie, la Norvège, la Slovénie, l’Île de La Réunion (et j’en passe car la liste est longue !), elle a décidé de poser ses valises à Belfast où elle habite depuis maintenant 3 ans. 


1) Hello Violaine ! Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ? 

Bonjour ! Je suis donc Violaine, j’ai 27 ans et je suis expatriée française en Irlande du Nord. Je vis à Belfast depuis janvier 2014, mais cela fait bien longtemps que j’ai quitté la France, originaire de la région Champagne-Ardenne. Tout a commencé lors de mes études. Enfin, à dire vrai, j’ai toujours eu un peu la bougeotte, mais lorsque l’on m’a proposé de faire des stages/expatriations universitaires à l’étranger, forcément, l’idée m’a plu. 

Côté parcours scolaire, disons que c’est un chaos organisé ! Je suis parti à La Rochelle pour faire mon Bachelor en management du tourisme après mon BAC. Finalement, sur les 3 années de Bachelor, je n’ai passé que très peu de temps à La Rochelle étant tout le temps parti en stage ou en expatriation. J’ai eu la chance de vivre de nombreux mois sur l’île de la Réunion, en Islande, en Chine, au Canada. J’ai pu faire une année de césure en Irlande avant de filer vers l’Estonie pour 2 ans, afin d’y faire mon master dans le domaine du bien-être et de la santé. L’Estonie fut une expérience en or, d’abord pour la découverte de ce petit pays européen encore méconnu, mais aussi car l'Estonie un véritable point stratégique en Europe qui m'a permis de voyager facilement en Finlande, en Lettonie, en Lituanie ou bien encore en Russie. J’ai aussi pu faire 6 mois d’Erasmus en Italie à Bergame à l’occasion de mon master, une autre corde à mon arc de voyageuse.  

Finalement, après mes études, l’envie de retourner en Irlande s’est faite ressentir. J’ai cherché un emploi pour m’y installer rapidement à nouveau et en une semaine j’atterrissais à Belfast pour travailler dans un call-center. Je ne pensais pas rester des années, et finalement, la vie en a décidé autrement pour moi ! Aujourd’hui, cela fait plus de 3 ans que je suis à Belfast et je suis désormais chef d’entreprise, je dirige ma propre agence marketing. 


2) Pourquoi as-tu choisi de poser tes bagages en Irlande et notamment à Belfast ? 

Lorsque j’ai commencé à chercher un travail en Irlande après mon master, c’est vers l’Irlande que je me suis tournée. Puis finalement, les offres de l’Irlande du Nord sont venues à moi sans que je ne cherche trop. En une semaine, on me proposait un poste à Belfast, pas le job de mes rêves, mais suffisant pour que je reparte et me réinstalle sur l’ile d’Emeraude pour un petit moment.  


J’avais gardé un bon sentiment de ma vie en Irlande, je m’étais sentie bien, un peu comme chez moi. Les opportunités d’emploi étaient aussi plus faciles à trouver qu’en France et c’était pour moi l’occasion parfaite de revenir explorer l’Irlande. 


3) Qu’est-ce qui te plaît dans ce pays ? 

Je crois que c’est un tout. Les gens sont gentils et accueillants, la vie est paisible en Irlande et en Irlande du Nord, on s’y sent en sécurité. Ce qui est ironique dans le fond, étant donné que les conflits nord-irlandais se sont arrêtés il y a 30 ans seulement. Pourtant ici, la vie est douce.


J’aime aussi beaucoup le fait que Belfast soit une capitale à taille humaine, en développement constant. C’est une capitale super intéressante ! Puis en 2 minutes, à la sortie de la ville, on se retrouve en pleine nature avec des paysages à couper le souffle. Prairie, océan, falaises… c’est plutôt chouette de ne pas avoir à faire 4h de route pour avoir tout cela à portée des yeux et de l’appareil photo !


4) Au contraire, qu’est-ce qui te déplaît ? 

Il n’y a trop rien qui me déplaît en Irlande du Nord. J’aime beaucoup ma vie ici, la qualité de vie y est vraiment très bonne. Certes, la gastronomie française et mes amies me manquent beaucoup, mais je retourne en France régulièrement. 


5) Qu’est-ce qui t'a poussé à t'expatrier ? 

J’ai toujours beaucoup voyagé, déménagé avec mes parents étant jeune. J’ai attrapé le virus de la bougeotte très jeune ! Les planisphères,  les cartes, les avions m’ont toujours passionnées. 

Quand mes études m’ont offert l’opportunité de partir pour plusieurs mois en stage, j’y ai vu l’occasion parfaite de vivre à l’étranger dans un cadre serein pour quelques mois. Une fois que l’on découvre un nouveau pays, on a vite envie d’aller voir ailleurs comment c’est. 


6) As-tu trouvé une différence culturelle importante entre l’Irlande du Nord et la France ? 

Il y a une différence culturelle oui, mais elle n’est pas immense. On ne subit pas de choc culturel quand on arrive. Je pense qu’on est juste surpris de la gentillesse des nord-irlandais ! On se fait vite surprendre par l’ambiance festive aussi, la culture des pubs qui est très différente de celle que l’on a en France. Ici les pubs, tout le monde y va pour boire une pinte après le travail, ou pour sortir le week-end. Les gens y sont de bonne heure en fin d’après-midi. C’est plutôt sympa, avec très souvent de la musique traditionnelle live. 


7) Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenirs dans ton pays d’adoption ? 

J’en ai plusieurs ! C’est dur de choisir, mais si je devais n’en choisir qu’un, alors je prendrais probablement mon road trip sur la côte nord, deux jours à sillonner les petites routes et à faire des photos. C’était vraiment un super moment ! 


8) Que conseilles-tu comme visite pour découvrir l’Irlande du Nord ? 

L’Irlande du Nord n’est pas immense, ce qui permet de visiter plusieurs coins lors d’un séjour. Je recommande souvent de se garder 2 jours pour visiter Belfast et ses alentours (Helen’s Bay et Whitehead par exemple qui sont 2 chouettes coins à moins de 30 minutes de la capitale), les montagnes de Mourne pour faire de la rando’ avec un super panorama, Strangford Lough pour de jolies balades sur les îles de la péninsule, mais aussi la côte nord, sur la Causeway Coastal Route, un magnifique road trip de Belfast à Derry. 

9) Parle-nous de la gastronomie, qu’est-ce que tu aimes manger et au contraire, qu’est-ce que tu n’aimes pas ? 

Hormis les grands classiques tels que l’Irish Breakfast, le porridge ou bien encore le Fish and Chips, on retrouve pas mal de spécialités en Irlande du Nord, souvent communes avec l’Irlande. L’Irish Stew par exemple (un peu comme un ragoût), le Colcannon (une purée épaisse faite de pommes de terre et de choux, avec de l’oignon et du lait), ou bien encore le Banoffee, un gâteau fait de plusieurs couches de biscuit, caramel et banane.  


J’apprécie beaucoup l’Irish Breakfast de temps en temps le week-end (pas souvent, c’est assez gras ! ☺) et le Banoffee pour le goûter, sans oublier les scnones, avec un bon thé ! Le Banoffee est super sucré, mais délicieux ! On retrouve aussi quelques plats à base de Guinness que j’aime beaucoup. 


10) Quels sont tes projets pour le futur ? 

C’est la grande question ! Je me la suis posée pendant longtemps, mais j’essaie de vivre davantage au jour le jour désormais. Je vais là ou le vent me porte, tant que cela me rend heureuse. Un peu cliché, mais je pense que c’est la base de la recette du bonheur !
Pour le moment, je suis bien en Irlande du Nord, je n’ai pas pour projet de rentrer en France, mais comme je le dis souvent, il ne faut jamais dire jamais. On ne sait jamais de quoi demain est fait. 


Je vais continuer de voyager en Irlande et à l’étranger pour mes vacances ou pour le blog, ce qui me passionne. En attendant, j’aime toujours autant rentrer à la maison, à Belfast. 


Les commentaires

blog comments powered by Disqus

Localisation

10 rue de la guignette, 17000, La Rochelle, FRANCE

Appelez-nous

+33 643656729