Cash Pistache

Cash Pistache - un blog Aventure

Aujourd'hui nous avons envie de te faire découvrir un blog qui nous fait vraiment voyager, juste en lisant les articles. 

Nous avons donc posé quelques questions à Vanessa qui se cache derrière le blog Cash Pistache.

Tu es prêt(e) pour un petit voyage en Chine ?

Salut Vanessa ! Peux-tu te présenter en quelques mots ainsi que ton blog “Cash Pistache”? 

Le blog Cash Pistache c’est une bulle d’oxygène, j’aime donner le sentiment d’évasion avec une atmosphère créative au fur et à mesure de mes sujets. L’aventure et la découverte ont une grande place dans mon cœur depuis toute petite. Je suis née à Aix-en-Provence, ville d’Art et je n’ai jamais quitté ma Provence très longtemps.

J’essaye d’avoir un regard doux et bienveillant sur les paysages que je rencontre. J’y capte ce qui m’inspire, principalement les couleurs, le jeu des textures ou des formes parfois. Je recherche l’aspect sauvage et brut de ce qui nous entoure en conservant son esthétisme naturel. Au travers de mes randonnées et mes road trips, je veux transmettre cette envie d’en voir plus sans obligatoirement aller très loin.

Tes textes sont tellement bien écrits et poétiques qu’on voyage vraiment en lisant ton blog. Combien de fois voyages-tu par an ? As-tu déjà choisi ta prochaine destination ?

Merci, permettre à mes lecteurs de s’évader de leur quotidien quelques minutes, c’est exactement ce à quoi j’aspire ! Ce sont peut-être mes études artistiques qui m’ont amenée à être plus incisive sur mes émotions et mon ressenti. Bien que je penche plus pour une tare de naissance, une sensibilité parfois encombrante, qui me pousse à m’émerveiller sans cesse de tout. Quoiqu’il en soit, je suis heureuse d’arriver à partager simplement et agréablement mes aventures.

J’aimerais moi-même partir plus souvent en voyage, c’est très aléatoire. De plus je suis maman, je m’efforce donc de jongler avec les vacances scolaires et les weekends. Mais ce n’est pas indispensable de s’envoler à l’étranger pour vivre de grandes et belles choses. Mes randonnées dans les Alpes françaises ou dans le Verdon en attestent. 

Mon dernier voyage longue distance fut en Chine, dans le Nord-Ouest, en bordure de la province du Gansu. Ça a été une grosse claque. Un voyage dont tu ne reviens pas indemne. Impossible de rester indifférent à ces paysages de bout du monde, un morceau de notre planète que je ne soupçonnais pas.

C’est étrange mais je crois que j’ai besoin de digérer ce voyage, dans les prochains mois, je me pose en France. Mais comme je ne peux pas rester longtemps en place, il y aura un peu d’Ardèche, de la Corse, des Alpes, de la Côte d’Azur… Une jolie salade d’été !

Effectivement nous avons adoré tes articles sur ton voyage en Chine. Qu’est-ce qui t’a donné envie de partir à la découverte du désert Badain Jaran ?

Mon compagnon fait des traversées de désert en autonomie avec un portage à énergie solaire. Il avait préparé cette nouvelle expédition en amont.

Pour moi, en revanche, ça a été un départ décidé à la dernière minute. Sur un coup de tête miraculeux. J’ai reçu en urgence mon visa 3 jours avant le vol.

En fait, cette fois-ci, j’ai suivi mon homme les yeux fermés ! Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Je me suis même limitée volontairement dans mes recherches sur cette destination pour conserver la surprise. De toute manière, très peu d’européens s’y rendent, je n’avais donc pas vraiment matière à réflexion. 

Côté administratif, c’était facile d’organiser un tel voyage ?

J’avoue qu’on est passé par une agence pour la réservation des billets. Quand tu prends 5 avions différents aller et pareil au retour, c’est quand même plus sécurisant de s’appuyer sur des professionnels.

Pour le Visa, j’ai aussi simplifié en optant pour un service en ligne. Très rapide, disponible par téléphone quand j’ai eu des questions. C’est vraiment efficace.

Combien de temps y es-tu restée ?

J’avais très peu de temps libre cet hiver… Je suis partie 10 jours avec 4 jours de déplacements inclus (trajets aller/retour). 

Peux-tu partager ton itinéraire avec nous ?

Après quelques avions, l’escale de 12h à Xi’An, ancienne capitale de Chine, fut un premier coup au cœur ! Le plaisir de découvrir une ville chinoise avec tous ses stéréotypes.

Puis la destination principale, la ville de Zhangye, d’où nous avons rayonné durant les jours suivants. Alentours, les paysages aux airs de Grand Canyon sont époustouflants et surprenants.

Enfin le désert Badain Jaran après des kilomètres d’asphalte et de piste poussiéreuse, s’impose comme un incontournable dans la région de Gansu. Un lieu fait de contrastes et de beautés inimaginables. 

As-tu une anecdote à nous raconter sur ton voyage en Chine ?

Pour s’aventurer dans ce désert imprévisible, nous avions négocié avec un chauffeur mongol plutôt sérieux et ne parlant pas un mot d’anglais. En traversant les immenses dunes de sable, nous nous sommes apprivoisés tout doucement par de petits grognements pour acquiescer, quelques rires quand le 4x4 bondissait entre les sommets ou glissait dans les pentes dorées. Un échange de viande séchée, nos yeux émerveillés face à son pays et hop, nous nous sentions plus en phase. 

Le soir venu, alors que nous étions logés dans un hôtel des plus sommaire et ennuyeux, voilà que notre compagnon de route nous a rejoints avec de la nourriture délicieuse en abondance et une bouteille de vodka mongole pour nous trois. Entre tentatives hilares pour communiquer à grand renforts de gestes et satisfaction de s’entendre sur le plaisir de bien manger et bien boire, nous avons passé au fin fond du désert la meilleure soirée de notre voyage en Chine.

Pour plus d’infos sur ce voyage en Chine, n’hésitez pas à visiter mon blog.

Et pour me suivre en direct, retrouvez-moi sur mon Instagram.

Un grand merci Vanessa pour cette interview !

Il est possible de suivre les belles aventures de Cash Pistache aussi sur FacebookTwitter et Pinterest.

Les commentaires

blog comments powered by Disqus

Localisation

10 rue de la guignette, 17000, La Rochelle, FRANCE

Appelez-nous

+33 643656729